Beurre d’amandes express

Beurre d’amandes express

Beurre d’amandes….à ne pas confondre avec la pâte d’amandes dans laquelle on ajoute des blancs d’œufs et du sucre glace. Il existe 2 méthodes pour faire le beurre d’amandes, mais le plus important est le robot que vous allez utiliser.

-1 : la méthode par trempage

-2 : la méthode par torréfaction

Personnellement, je préfère faire tremper les amandes dans l’eau au moins 2h pour que ces dernières se dégagent de leur substance toxique. Il suffit ensuite de les rincer et d’ôter leur peau. Ne les essuyez pas, cela simplifiera le « mixage ». Sinon, faites torréfier les amandes au four à faible chaleur ou à poêle,  mixez-les entières. Cette méthode a l’avantage de donner une belle couleur et la peau rehausse son goût.

La majorité des recettes que nous pouvons trouver sur internet, font appel à un robot non adapté pour le broyage de noix. En effet, non seulement vous risquez d’endommager l’hélice, mais en plus il faut compter au moins 1h de mixage pour obtenir le beurre. Ce procédé nécessite en plus d’utiliser de très grandes quantités car le bol est très grand.

Je vous conseille de vous équiper d’un petit hachoir à noix. Certes la capacité est plus petite, mais cela vous permettra de gagner un temps considérable : 6 impulsions environ suffisent soit 5 min ! Autre aspect non négligeable, son prix, et en plus les hachoirs sont généralement équipés d’un blender , pour confectionner des boissons végétales.

J’utilise des petites quantités de beurre d’amandes dans des pâtes à tartes pour y apporter du gras et du goût, ou dans les garnitures avec de l’eau ou du tofu soyeux en substitut de crèmes végétales en briquette.

Sinon, on peut en acheter déjà toute prête…

L’amande devient rapidement le compagnon idéal des pâtisseries sans gluten, pour sa richesse nutritionnelle et sa facilité d’utilisation. Comment rater un gâteau à base de poudre d’amande? Même avachi, réduit en miette, le goût est toujours sublime! Toutefois, si vous avez l’organisme sensible surtout en période de pollens, il est bon de ne pas la mélanger à certains fruits comme la pomme ou la pêche (éviter ne veut pas dire supprimer) . Certains d’entre vous sont aussi allergiques ou intolérants aux fruits à coque et doivent trouver une alternative au blé, gluten, et fruits à coque. N’hésitez pas à intervenir dans les commentaires pour partager vos expériences !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.