Comment adapter son alimentation à son âge ?

Comment adapter son alimentation à son âge ?

Le régime alimentaire et le menu de la journée doivent être adaptés non seulement à nos propres préférences, mais également à l’âge. Le corps à 20, 30 et 40 ans a des besoins nutritionnels différents et il fonctionne différemment. Comment manger à tout âge ? Combien de calories faut-il inclure quotidiennement pour être en plein forme ? Réponses.

Est-il vrai qu’un jeune de 20 ans peut manger n’importe quoi et n’a rien à faire ?

Malheureusement, cette devise optimiste ne s’applique pas aux jeunes de 20 ans d’aujourd’hui. Il suffit de regarder autour de soi dans la rue pour constater que l’obésité est un problème pour les hommes et femmes de plus en plus jeunes, elles doivent donc elles aussi faire attention à leur alimentation.

C’est un âge important pour le corps, car le développement de la masse musculaire, du système reproducteur, de l’immunité et du tissu osseux se poursuit après la poussée de croissance de l’adolescence. Pour y parvenir, ces jeunes adultes doivent fournir au corps une bonne quantité de protéines, de calcium, de bons types de graisses et de vitamines. Comme on peut le lire sur ce site, il est important de noter que les carences nutritionnelles à cet âge peuvent avoir des conséquences irréversibles plus tard.

Quelle est la quantité quotidienne de calories recommandée pour une personne de 20 ans ?

Le besoin calorique dépend bien sûr du poids, de la corpulence et de l’activité, mais pour faire la moyenne de ces indicateurs, un(e) jeune de 20 ans pesant 55 kg et ayant une activité physique modérée a besoin d’environ 2 100 kcal par jour.

Ces calories doivent être ingérées tout au long de la journée avec une optique de maintenir un menu sain et varié. À cet âge, le métabolisme est rapide, les troubles digestifs tels que les brûlures d’estomac, les flatulences, la constipation sont rares, c’est donc définitivement le moment de consommer de grandes quantités de légumes et de fruits frais, de bonnes protéines sous forme d’œufs, de poissons gras et de viandes maigres, et céréales complètes.

Comme toujours, la base des liquides devrait être de l’eau, mais le jeune de 20 ans peut boire en toute sécurité du thé vert, du rooibos, du vrai café et des jus de fruits et de légumes.

Comment le régime alimentaire doit-il évoluer à l’âge de 30 ans ?

Les recommandations alimentaires ne changent pas beaucoup à 30 ans, mais la vie humaine des personnes est elle, drastiquement modifiée. Les couples fondent leur propre famille et, alors qu’ils mangeaient comme ils voulaient auparavant, ils cuisinent maintenant ce que les membres du ménage aiment, mangent après leurs enfants, grossissent après la grossesse et n’ont pas le temps de faire de l’exercice…

Pour pallier ce phénomène, il faut se baser sur la pyramide de l’alimentation en revoyant l’équilibre entre les :

  • Céréales
  • Protéines
  • Produits laitiers
  • Légumes & fruits
  • Les “bonnes” graisses (noix, huiles, etc.

Pourquoi est-il si difficile de maintenir ce cap à 40 ans ?

Passé 40 ans, le corps ralentit le métabolisme, surtout pendant la ménopause des femmes. Hélas, une alimentation riche en blé (pain blanc, crêpes, pâtes, brioches), une surdosage de produits laitiers contenant beaucoup de lactose et des sucreries et des boissons apéritives représentent la recette parfaite pour avoir unn ventre gonflé.

Pour maintenir un bon bilan santé, celal vaut la peine de faire précéder les changements de régime par un bilan de santé. L’augmentation de la pression artérielle nécessite une réduction du sodium (sel) et l’excès de cholestérol nécessite une réduction des graisses animales. En général, il convient à une alimentation basée sur des produits à index glycémique bas et moyen, incluant la bonne quantité de fibres et de calcium.

Quelle est la quantité quotidienne de calories recommandée à 40 ans ?

Tout comme pour une personne de 30 ans, la quantité recommandée de calories journalières pour une personne active est d’environ 2000 kcal par jour,, mais si vous êtes en surpoids, vous devez les réduire légèrement pour avoir un déficit calorique.

A cet âge, le risque d’ostéopénie (diminution de la densité minérale osseuse) augmente, ce qui peut être intéressant de vous supplémenter régulièrement en vitamines D3 et K2. Les préparations à base de plantes soutenant le foie peuvent également être utiles. Tout comme celles contenant de l’artichaut, du chardon-Marie, du cumin noir. Choisissez-les sous forme d’huile, de gouttes, de jus (d’herboristes ou de magasins bio) plutôt que de comprimés pour maximiser leurs effets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.